Différents groupes fossiles présents sur la Réserve
Régne végétal
Algues planctoniques
Nannoflore
Coccolithes groupées en une
coccosphère (x 3000)
Les nannofossiles calcaires sont de très petite taille (5 à 20 microns) et appartiennent à des algues unicellulaires, planctoniques et marines. La forme de leurs éléments (souvent en disques ou en étoiles) est très variable. Ils vivent préférentiellement dans la province océanique et sont plus rares en milieu littoral comme dans le Miocène de Saucats.
Dinoflagellés
Lingulodinium (x 500)
Ce sont des algues planctoniques microscopiques (souvent de taille inférieure à 100 microns). Au cours de leur développement, ces organismes peuvent constituer des formes de protection (ou kystes) dont la membrane externe, chimiquement très résistante, se fossilise aisément. Ils sont présents dans tous les
milieux aquatiques, surtout marins.
Végétaux continentaux
Charophytes
Graine de Chara (x 60)
Les Charophytes sont des algues vertes vivant essentiellement dans les eaux douces (ou saumâtres), généralement alcalines, à des profondeurs inférieures à une dizaine de mètres. Leur tige, qui peut atteindre 2 m de longueur, est formée par de longues cellules corticales enroulées en spirale autour d'une cellule centrale. A intervalles réguliers partent des couronnes de branches tubulaires.
Régne animal
Protozoaires (unicellulaires)
Foraminifères planctoniques
Globigerina (x 120)
Les foraminifères sont des organismes unicellulaires rhizopodes, et ont un test le plus souvent calcaire, qui peut se fossiliser. Leur taille est variable, de 100 microns à quelques centimètres. Ils vivent dans le domaine marin; les plus nombreux et les plus diversifiés sont benthiques (ils vivent sur les fonds marins), d'autres sont planctoniques (ils flottent). Les tests ont un enroulement, une ornementation et des formes très variés ; ils comportent une ou plusieurs loges et se terminent par une ouverture d'où sortent les pseudopodes. C'est le cas des tests calcaires porcelanés, comme chez les Milioles. Dans les tests hyalins (translucides en lames minces), en plus de l'ouverture, toute la surface des loges est criblée de microperforations (d'où leur nom de Foraminifères).
Foraminifères
benthiques
Pararotalia (x 40)
Métazoaires (pluricellulaires)

Coraux

(Classe des Anthozoaires)

Thegioastraea (x 0,7)
forme coloniale récifale

Ce sont des organismes marins benthiques qui appartiennent à l'embranchement des Cœlentérés. Ils vivent à l'intérieur d'un squelette calcaire qui porte à la partie supérieure des calices. Chaque calice est divisé par de nombreux septes ou cloisons radiairesentre lesquels passent les tentacules.
Beaucoup de Coraux vivent en colonies (individus juxtaposés
les uns aux autres) comme c'est le cas dans le Miocène
de Saucats où les espèces solitaires sont exceptionnelles.
Leurs exigences écologiques, telles :
- eaux chaudes (température 20°C),
- eaux propres , claires (non turbides) et bien oxygénées,
- profondeur limitée (<50 m)
en font de très bon indicateurs de milieux.
Bryozoaires
Hornera (x 1)
Cet embranchement regroupe des animaux coloniaux
de petite taille, marins et benthiques.
Chaque individu de la colonie vit dans une
zoécie munie d'une ouverture.
Les morphologies des colonies sont très variables, souvent
branchues ou encroûtantes.
Mollusques

(organismes à corps mou, le plus souvent pourvus d'une coquille entière ou divisée en deux valves)
Répartis en 5 classes, ils sont dominés à Saucats par les Gastéropodes et les Bivalves
Dentalium (x 1)
Les Scaphopodes ont une coquille en forme de tube creux ; ils vivent enfouis dans le sable vaseux et se nourrissent
de micro-particules.
Aturia (x 1)
Les Céphalopodes sont des carnivores évolués dans leur morphologie et leur système de locomotion; ils sont pélagiques et nageurs. Ils peuvent posséder une coquille externe ("Nautile", ex.: genre Aturia au Miocène) ou interne (Seiche).
Chiton (plaque - x 1,5)
Les Amphineures constituent une classe de Mollusques primitifs dont le test est souvent formé de 8 plaques articulées; ils raclent les rochers sur lesquels ils se nourrissent d'algues. ex.: Chiton
Natica (x 1)
Les Gastéropodes ont une coquille univalve, enroulée en hélice autour d'un axe. Elle montre une grande diversité de taille, de forme et d'ornementation. Ce groupe est essentiellement benthique,
à régime alimentaire très varié.
Dosinia (x 1)
Les Bivalves (= Lamellibranches ou Pélécypodes) ont une coquille composée de deux valves articulées au niveau d'une charnière (comportant des dents et un ligament élastique). Un ou deux muscles assurent l'ouverture des valves du vivant de l'animal. Les Bivalves sont benthiques, certains vivent sur le fond, d'autres s'enfouissent dans le substrat. Ils se nourrissent souvent
de petites particules (microphages).
Crustacés
Carapace de Crabe (x 1)
Le groupe des Décapodes (Malacostracés) comprend les Crevettes, les Crabes, les Homards, les Bernard-l'ermite...
Les faluns de la Réserve renferment un grand nombre de fragments de carapaces et de pinces calcaires de gros Crustacés appartenant à des espèces proches des Crabes, des Langoustines.
Miocyprideis (x 50)
vue interne d'une valve
Les Ostracodes (Entomostracés) sont de petits Crustacés dont la taille varie de 300 microns à 3 centimètres (moyenne de 800 microns). Leur corps est aplati et contenu dans une carapace
calcaire bivalve fossilisable.
Echinodermes

Scutella (x 0,4)
Echinide irrégulier (fouisseur)

Les Echinides (Oursins) possèdent un test constitué de plaques calcaires juxtaposées et soudées. Ce test montre une symétrie d'ordre 5, à laquelle peut se superposer une symétrie bilatérale. Sur le test, s'observent cinq zones ambulacraires dont les plaques perforées de pores laissaient le passage à des pieds ambulacraires.
Il existe deux grands types d'Oursins :
- les réguliers (type Cidaris), chez lesquels l'anus est apical
et la bouche à l'opposé sur la face inférieure
- les irréguliers où ils se retrouvent
sur la même face inférieure.

Vertébrés
Carcharodon
(dent de Requin-x 1)
A Saucats, les restes de Poissons ne sont pas rares. Outre les dents (de couleur sombre du fait des éléments minéraux contenus dans les sédiments), des pièces osseuses telles que les arêtes ou les vertèbres sont présentes, ainsi que des otolithes (concrétions calcaires logées dans l'oreille interne des Poissons osseux). La forme spécifique des otolithes permet de déterminer avec précision le Poisson dont elles sont issues. Il en est de même pour les vertèbres et les dents.
C'est ainsi qu'on a pu reconnaître la présence de nombreuses espèces de Requins et de Raies (poissons cartilagineux) et de Poissons osseux tels que "Dorades", "Maigres", "Barracudas"...
Puffinus (x 0,6)
humérus d'Oiseau
Des os d'Oiseaux ont été retrouvés notamment à Pont-Pourquey.
D'après leur analogie avec les faunes actuelles, ces oiseaux apparaissent typiques de zones côtières : ils s'apparentent à des "Goélands, Chevaliers, Fous, Plongeons, Pétrels, Puffins"...
Plaque de Crocodilien (x 0,8)
Bien que plutôt rares, des restes de Tortues et de Crocodiles peuvent être retrouvés dans les faluns de Saucats.
Vertèbre de Mammifère marin
(x 0,2)
Dans la Réserve, les restes de Mammifères sont relativement rares et concernent, à quelques exceptions près, des Mammifères marins. Ainsi, la découverte de vertèbres, de dents et de bulles tympaniques témoigne de la présence, dans les mers miocènes, de Cétacés (Dauphins, Baleinoptères), de Pinnipèdes (Phoques)
et de Siréniens (Lamantins...).
C'est dans les niveaux serravalliens (ex : Lassime)
que ces restes sont les plus abondants
L'échelle est donnée à titre purement indicatif et varie forcément en fonction du type d'écran, de la résolution, etc. Elle est valable sur écran 17' et en 1024 x 768.
Haut de page
Retour !